L’intérêt de travailler dans le secteur de l’urgence médical ?

Le secteur de la santé continue d’attirer de plus en plus de jeunes, et cela, dans n’importe quel pays du monde. Les filières disponibles sont extrêmement nombreuses, à l’instar des métiers d’urgentistes médicaux. Explications.

Pourquoi se former dans le secteur médical ?

Travailler dans le domaine de la santé présente de nombreux avantages. En effet, le personnel qualifié dans le secteur de la santé recouvre des domaines d’activités très variés, comme les soins, la maintenance technique, la logistique, la gestion et l’aide à la décision. Ainsi, la fonction hospitalière n’emploie pas seulement des médecins. Il existe un large choix de formations, notamment le paramédical, l’odontologie, la pharmacie, le management dans la santé, le médico-social, etc. Les différentes filières offrent la perspective d’un emploi durable. De plus, c’est un secteur qui ne connaît pas de crise économique. En effet, face au vieillissement de la population, les effectifs sont en constante augmentation.

Lire également : Comment trouver un emploi sur Internet ?

Par ailleurs, l’une des principales motivations des jeunes face aux métiers de la santé tient au fait qu’il s’agit de professions nobles. En effet, travailler dans les différents hôpitaux ou les établissements médico-sociaux est le meilleur moyen de venir en aide à autrui ou alors de sauver des vies. Les personnes qui optent pour une formation soignants ont souvent de grandes qualités, comme la solidarité et l’accueil chaleureux des patients. Travailler dans le secteur médical implique l’accompagnement des patients, mais aussi de bien gérer une situation d’urgence. La prise en charge des malades est une expérience enrichissante humainement parlant. Beaucoup de médecins, sages-femmes, infirmiers ou puériculteurs travaillent chaque jour avec passion, ce qui est une source d’inspiration pour les jeunes.

Comment travailler dans le secteur de l’urgence médicale ?

Le secteur de l’urgence est l’un des principaux piliers des professions médicales. Les urgentistes interviennent pour secourir les victimes d’accidents ou de sinistres graves. On a besoin des urgentistes pour réduire les risques de décès ou les différentes formes de handicap. C’est essentiel pour maintenir le potentiel productif de la population active d’un pays. Les urgentistes sont sollicités depuis le transport des malades jusqu’à leur arrivée dans les salles de soins. Généralement, le personnel urgentiste englobe plusieurs professions supplémentaires. On cite notamment les brancardiers, les ambulanciers, les médecins urgentistes, les infirmiers, les chirurgiens urgentistes, les anesthésistes réanimateurs, etc.

A lire en complément : Quel métier choisir pour une reconversion ?

Le métier de soignant passe par une bonne gestion des situations critiques en milieu hospitalier. Pour devenir urgentiste, les jeunes doivent suivre le cursus classique suivi par un médecin généraliste. Cette formation doit être complétée par une spécialisation d’une durée de 2 ans. Celle-ci est sanctionnée par un Diplôme d’Études spécialisées complémentaires ou DESC. Il faut environ 11 années d’études après le baccalauréat pour obtenir un poste de médecin urgentiste, de chirurgien ou d’anesthésiste en soins d’urgence. Les professions de brancardier et d’ambulancier sont les plus accessibles aux jeunes qui n’ont pas de diplôme. En revanche, pour mener à bien leur métier, ils doivent maîtriser certains exercices pratiques d’urgence. Quant aux métiers d’infirmiers spécialisés, il est nécessaire de suivre une formation de 2 ans environ.

ARTICLES LIÉS