Comment reconnaître un surdoué au travail ?

professionnels du soutien, les médecins du travail et les dirigeants d’entreprise ont pu discuter avec Anaëlle Bourdon, responsable des ressources humaines, et Hélène Plassoux, présidente de l’association Axiohom Les , sur la façon de reconnaître et d’accompagner les adultes doués au travail.

L’ adulte doué est au moins aussi complexe que l’enfant. Il a beaucoup de différences en raison de sa maturité et de son âge avancé, mais aussi beaucoup de biens communs. Parmi eux, la nécessité d’être comblé et d’agir pour avancer perpétuellement. Cela implique souvent des questions qui peuvent être gênantes pour les collègues. Différentes opérations peuvent rapidement déranger, mais l’adulte doué a généralement besoin de connaître les raisons pour lesquelles il effectue sa tâche. Encore une fois, c’est le principe essentiel de la recherche de sens , tant chez les enfants que chez les adultes.

A découvrir également : Comment accompagner un haut potentiel ?

Ils ne conçoivent pas d’apprendre quoi que ce soit si ça n’a pas de sens.

Malheureusement, une activité ou un emploi qui n’a aucun sens pour les adultes doués au travail peut provoquer un blocage qui les empêchera d’aller de l’avant. D’autre part, s’ils se voient offrir une tâche susceptible de les satisfaire ou présentent un défi qu’ils jugent intéressant à relever, ils contribueront de manière significative au progrès de la société.

A voir aussi : La reconversion professionnelle est-elle utile ?

Un adulte doué peut facilement s’ennuyer au travail, surtout si la tâche à portée de main ne répond pas à ses capacités. Le travail jugé inintéressant ou dénué de sens sera une tâche réelle pour eux . Certains essaieront d’aller au-delà de ce qu’on leur demande, même s’ils envahissent le travail de leurs collègues.

Risque d’aller prendre le travail de leurs collègues, source de tension interne, ou développer des risques psychosociaux liés à l’anxiété de ne pas pouvoir exprimer leur hypersensibilité

D’ autres, malheureusement, vont couler en cas d’épuisement ou de dépression. Paradoxalement, cette situation leur permet généralement de prendre conscience de leur différence. Votre meilleur pari est de combler le fossé créé par le travail à travers des activités de plein air telles que le sport, la musique et le partage de vos passions avec les autres.

Il y a aussi beaucoup d’adultes doués dans les environnements numériques et informatiques, où ils peuvent travailler plus facilement seuls. Ils profitent donc de pouvoir travailler sur le sujet qui les intéresse, tout en étant contraints de réaliser leurs projets pour gagner leur vie.

Enfin, en plus de ceux qui ont créé leur propre entreprise et ceux qui s’efforcent de supporter l’ennui, il y a des adultes qui beurrent. Ils naviguent d’un domaine à l’autre, gagnant à chaque nouvelle expérience les compétences qu’ils peuvent utiliser ailleurs… ou non. Mais c’est un autre sujet que je vous invite à approfondir, si vous le souhaitez, en consultant notre Article sur le Buttering chez les enfants et les adultes doués.

En attendant, trouvez l’article complet sur le site Telegram et n’hésitez pas à partager vos opinions et témoignages !

ARTICLES LIÉS