La formation de peintre en bâtiment : comment réussir votre examen

La peinture bâtiment est une passion pour vous et vous voulez en faire un métier ? Pour cela vous devez vous former. En effet, le métier de peintre fait appel à de nombreuses compétences et techniques. Ainsi, outre votre créativité et votre imagination, il existe quelques notions importantes que vous apprendrez au cours de votre formation. Cependant, la formation de peintre bâtiment est couronnée par un examen afin de juger de vos aptitudes. Cela peut sembler compliquer mais quand vous vous y préparez correctement, vous réussirez. Dans cet article, nous vous donnons quelques astuces pour réussir votre examen peintre.

Ce qu’il faut savoir sur l’examen peintre

L’examen peintre se déroule pendant une durée de 3 heures. Pendant cette durée, vous serez appelée à répondre à 61 questions qui valent 1 point chacune. Cependant, vous n’êtes pas obligé d’avoir réponse à toutes les questions. Toutefois, pour réussir l’examen, vous devez atteindre un seuil de réussite exigé de 60%.

A lire également : Découvrez les champs d’application du logiciel Power BI

Pour votre composition, le matériel nécessaire vous sera fourni. Il s’agit essentiellement :

  • D’une feuille blanche ;
  • D’un crayon ;
  • D’une gomme à effacer ;
  • D’une calculatrice.

En dehors de ceux-là ; vous ne serez autorisé à utiliser aucun autre matériel ni document de référence pour votre examen.

A lire également : Comment obtenir un CAP en ligne ?

La structure de l’épreuve de l’examen peintre

Pour réussir votre examen peintre, vous devez avoir une idée de comment se présente l’épreuve ainsi que quelques notions qui peuvent être demandés.

Les parties de l’épreuve

L’épreuve de l’examen peintre se présente sur trois sections. La première concerne la préparation des surfaces intérieures et extérieures dans tous les secteurs de la construction. Elle compte pour  43 % des points. La seconde section de l’épreuve porte sur les questions liées au tiré des joints. Elle compte pour 16 % des points. Quant à la troisième et dernière section de l’épreuve de l’examen, elle porte sur les questions liées à l’application des produits de finitions. Cette section compte pour 41% des points.

Les catégories des questions

À l’intérieur de chaque section, plusieurs groupes de questions peuvent être posés. En ce qui concerne la section 1, vous pouvez vous attendre à des questions sur :

  • La planification du travail ;
  • La préparation des produits, outils et équipements ;
  • Le conditionnement des surfaces de bois, de calcaire, de planches murales, métalliques et synthétiques ;
  • L’application de l’apprêt ou du bouche-pores.

Pour la deuxième section, vous pouvez vous attendre à des questions portant sur la préparation du travail et l’application de l’enduit.  Pour finir, les questions de la section 3 peuvent porter sur l’application des revêtements (muraux, catalysables et non catalysables). Aussi, pour cette section, vous devez aussi vous préparer à des questions sur le marquage, l’identification et la reproduction de formes décoratives ainsi que la réalisation des finis spéciaux.

Les astuces pour réussir son examen

Maintenant que vous connaissez les conditions de réussite et les diverses questions auxquels vous pouvez vous apprendre, il faut maintenant vous y préparer.

Revoir son cours

Pendant votre formation, la majorité de ces notions ont été surement abordées.  Vous pouvez donc essayer de traiter les épreuves en trouvant les bonnes réponses dans vos cours. Après avoir traité les épreuves, vous pouvez demander à vos collègues de formations ou encore vos formateurs de vous aider à vérifier que vous avez répondu de la bonne manière.

Aussi, vous pouvez vous référer à ceux qui ont déjà eu à passer l’examen et qui ont réussi. Ceux-ci vous aiderez à avoir plus d’éléments de réponses.

Utiliser la documentation suggérée

La documentation suggérée est un outil très important qui vous aidera dans votre préparation à l’examen. Cependant, ne vous limitez pas qu’à la théorie. Vous devez également faire intervenir d’autres aptitudes. Il s’agit notamment de la qualité des compétences ainsi que la diversité des expériences acquises pendant votre apprentissage. Ce sont là les meilleurs atouts pour réussir votre examen de peintre.

Retenez que l’examen peintre n’est pas si compliqué que ça en a l’air. Il suffit de bien s’y préparer.

ARTICLES LIÉS