Technicien vélo : formez-vous à un métier d’avenir

Le secteur du vélo est en plein essor depuis quelques années. On relève de plus en plus de nouvelles inventions, dont le vélo électrique qui est l’apanage de nombreuses personnes aujourd’hui. De nouveaux métiers dans le secteur sont aussi apparus parmi lesquels nous pouvons citer le technicien vélo. Il s’agit d’un métier d’avenir que vous pouvez envisager d’exercer si vous êtes en reconversion professionnelle ou vous lancez dans la vie active.

Apprenez les bases de la réparation et de l’entretien des vélos

Pour devenir technicien vélo, vous devez apprendre les bases de la réparation et de l’entretien des vélos. À cet effet, il existe des formations à suivre pour connaître toutes les bases de ce domaine. Certaines formations débouchant sur une certification de qualification professionnelle sont proposées en alternance pour les plus jeunes. En dehors de ces formations, vous pouvez opter pour la formation d’opérateur vélo qui se déroule en 20 jours.

A voir aussi : Pourquoi faire recours à Quality Training pour une maîtrise bureautique à Bruxelles ?

Lancée par les pouvoirs publics, cette formation vous permettra d’apprendre les fondamentaux de la mécanique et de travailler au sein d’un atelier ou d’un magasin de vélo. Par ailleurs, des formations en ligne sont disponibles pour devenir réparateur de vélo. À la suite de ces programmes d’apprentissage, vous pouvez exercer en tant que technicien vélo en postulant pour des offres d’emploi disponibles en ligne. Comme on peut le voir en suivant ce lien, il existe des plateformes qui répertorient toutes les offres d’emploi liées au vélo en France.

emploi technicien vélo, offres d'emploi vélo

A lire aussi : Découverte de Moodle Bordeaux : fonctionnalités et avantages pour l'e-learning

Comment obtenir une certification de technicien vélo ?

Un technicien vélo doit suivre une formation professionnalisante afin d’obtenir la certification de technicien vélo. Il s’agit d’une formation courte d’une durée comprise entre 3 et 7 semaines. Au cours de cette formation, les étudiants acquièrent toutes les connaissances nécessaires pour la réparation et l’entretien d’un vélo. À la fin, ils sont soumis aux épreuves pratiques et théoriques et passent un stage de 3 mois dans une entreprise afin de mieux asseoir leurs compétences.

Hormis le CPQ, vous pouvez opter pour une formation courte qui se déroule en moins d’une semaine. Elle permet d’acquérir les bases de la mécanique du vélo. Elle est plus technique et s’oriente vers le fonctionnement et la réparation du rayonnage et des freins hydrauliques. Notez qu’avec le CPQ, vous pouvez travailler sur tout type de vélo comme les vélos de ville et les VTT.

Créez votre propre entreprise ou travaillez dans un magasin de vélos

Après l’obtention de votre diplôme, vous pouvez travailler au sein d’un magasin de vélos ou créer votre propre entreprise. Pour cette dernière option, vous devez en premier lieu faire une étude de marché. L’objectif de cette étude est de comprendre les attentes des futurs clients et les comportements d’achat. Dans un second temps, vous devez faire l’analyse de la concurrence sur votre zone d’implantation. Vous devez ensuite établir un business plan et choisir le concept de votre entreprise.

La création en franchise permet de réduire le risque de faillite, mais donne moins de liberté aux entrepreneurs. Pour finaliser la création de votre propre business, vous devez trouver un local et choisir le statut juridique de votre société. Par ailleurs, pour travailler dans un magasin de vélo, vous devez simplement prospecter sur internet, notamment sur des sites dédiés à l’emploi dans le secteur du cycle. Vous pouvez aussi envoyer des candidatures spontanées à des entreprises.

Les compétences clés pour réussir en tant que technicien vélo

En tant que technicien vélo, il y a plusieurs compétences clés à avoir pour réussir dans ce métier d’avenir. Vous devez être passionné par le monde du cyclisme et les dernières technologies liées aux vélos. Une connaissance approfondie des différents modèles de vélos existants est aussi indispensable.

Une grande capacité d’analyse et de résolution de problèmes est nécessaire pour diagnostiquer rapidement les pannes sur un vélo et proposer des solutions adaptées. Il faut aussi savoir faire preuve de rigueur dans la gestion de ses interventions techniques afin d’éviter toute erreur ou omission.

La patience est aussi une qualité essentielle pour travailler en tant que technicien vélo : certaines réparations peuvent prendre plus de temps que prévu et nécessitent donc beaucoup de patience.

L’excellente condition physique est capitale car le travail peut être assez physique, notamment lorsqu’il s’agit de porter des charges lourdes comme les cadres complets à assembler ou à démonter. La communication avec la clientèle constitue un aspect important du métier car il faudra expliquer les réparations effectuées sur leur cycle ainsi que leur donner des conseils avisés sur l’utilisation quotidienne de leur bicyclette.

Les tendances du marché du vélo et leur impact sur le métier de technicien vélo

Le marché du vélo est en constante évolution et cela a un impact direct sur le métier de technicien vélo. On assiste à une tendance globale vers des vélos électriques, qui sont plus faciles à utiliser pour les personnes de tous âges et permettent de parcourir des distances plus longues sans se fatiguer. Les techniciens vélos doivent donc être formés aux spécificités techniques liées aux batteries, aux moteurs et au fonctionnement général des VAE (vélos à assistance électrique).

Une autre tendance importante est celle du développement durable : les consommateurs cherchent aujourd’hui des produits respectueux de l’environnement et c’est aussi le cas pour les cycles. Il y a une demande croissante pour des pièces détachées recyclables ou biodégradables ainsi que pour la réparation plutôt que la mise au rebut.

On note aussi une forte montée en puissance dans l’utilisation du vélo comme mode de transport urbain alternatif. Ce changement social s’accompagne d’un besoin accru en matière d’aménagements cyclables tels que les pistes cyclables protégées ou encore la création d’espace dédié dans certains centres-villes. Cette évolution nécessite alors non seulement un savoir-faire technique mais aussi un sens critique appliqué afin d’offrir un service rapide voire anticiper certains désagréments rencontrés par ses clients.

Avec ces quelques exemples illustrant l’évolution actuelle du marché du cycle, force est de constater que le métier de technicien vélo est appelé à devenir un métier d’avenir, nécessitant une formation continue et une grande polyvalence. Les professionnels qui s’y investissent aujourd’hui peuvent donc être assurés de trouver des débouchés dans un secteur en constante évolution.

ARTICLES LIÉS