Pourquoi recruter des personnes à haut potentiel ?

Vos processus de recrutement vous feront-ils manquer une pépite ? Nous ne savons pas, mais savons que les zèbres et les personnes dyslexiques (dyslexiques, dyslexiques…) ne s’intègrent pas toujours dans des grilles, des boîtes ou des tables d’évaluation commerciales classiques. Pourtant, ils sont une source de potentiel pour l’entreprise. Ils sont géniaux. Ils sont hors norme. Ils sont extraordinaires dans le bon sens. En France, plus de 7 millions de personnes font partie de ces profils atypiques. Le recrutement parmi ces profils peut être un pari gagnant pour élargir votre bassin, diversifier vos profils, apporter de la créativité dans votre processus/dans la vie quotidienne de vos équipes, et pourquoi pas, mener une politique ambitieuse d’innovation sociale 😉

Les gens et les zèbres, qui sont-ils ?

Les zèbres, sont des personnes qui possèdent un potentiel intellectuel élevé (anciennement appelé « doué » ou pour les enfants « précoces »). Ils sont appelés zèbres parce qu’ils ont une durée atypique. Le terme était inventé par un psychologue français. Ils ont un quotient intellectuel supérieur à la moyenne de la population (130 ou plus) mais surtout ce qui est inconnu, c’est qu’ils ont une façon d’approcher le monde, différente de la nôtre. Nous reviendrons à cela dans le paragraphe suivant 😉

A lire aussi : Cartable pour la rentrée scolaire : comment bien choisir pour son enfant ?

Zèbres célèbres : Jennifer Lawrence — actrice, Steve Jobs — entrepreneur/inventeur, Voltaire — écrivain/philosophe, Sharon Stone — actrice, Madonna — chanteuse, Amélie Nothomb — auteur, Albert Einstein — physique…

Pendant ce temps, ce sont des personnes qui ont une déficience cognitive mais qui possèdent une autre forme d’intelligence. Le terme comprend : dyslexie, dyscalculie, dyspthographie, dysphasie, dyspraxie ou encore dysgraphie. Ce trouble peut être plus ou moins invalidant sur une base quotidienne sur le lieu de travail. On notera qu’environ 8 % de la population française pourrait être affectée par un ou plusieurs « problèmes de dys ». Vous pouvez également les visiter dans votre environnement sans les avoir détectés 😉

A lire aussi : Comment faire une reconversion professionnelle quand on est salarié ?

Famous dys-  : Mika- chanteur multilingue, Leonardo da Vinci — inventeur/scientifique, Daniel Radcliffe — acteur, Walt Disney — producteur de film, Gustave Flaubert — romancier…

Pourquoi recruter parmi ces profils atypiques ?

Pourquoi ? Dans le désir de diversifier les profils, la contribution sociale, la recherche pour l’innovation et la performance peut-être !

Les personnes à fort potentiel ont une vision macroscopique et multidisciplinaire des situations. Ils sont souvent appréciés dans les entreprises pour leur leadership, leur empathie, leurs sensibilités (musicales, esthétiques…) et leur capacité à résoudre les problèmes d’une manière nouvelle. Ces profils sont donc logiquement souvent trouvés dans le sport managérial, créatif ou de haut niveau.

Dés- les gens, capturer le monde différemment de nous. Ils ont une perception puissante des couleurs, des sons, des odeurs… et de l’espace. En outre, certaines entreprises regardent pour recruter spécifiquement des dis- profils pour des postes d’architecte, par exemple ! En ce qui concerne ces profils, un manuel de quelques pages a été publié par Areva, Crédit Agricole, Thales et Total dans le cadre de la « Journée Nationale Dys » pour aider les entreprises à mieux les connaître et les comprendre.

Es-tu convaincu ? Rapprochez-vous des Fédérations et Associations qui les rassemblent pour en savoir plus !

ARTICLES LIÉS