Quelle formation transition Pro choisir ?

Le Projet de Transition Professionnel est également connu sous le nom de CFP ou PTP de transition. Créé en 2019, il s’agit en réalité d’un dispositif de la loi Avenir Professionnel. Ce dernier favorise une reconversion des salariés via le changement de métier. Pour cela, il facilite leur accès à diverses formations. Consultez cet article pour connaître lesquelles.

Critères indispensables pour l’éligibilité d’une formation

Le PTP (Projet de Transition Professionnel) s’adresse spécifiquement aux salariés. Ces derniers peuvent être en CDD comme en CDI. Toutefois, le salarié CDI doit justifier d’au moins deux ans d’expérience professionnelle, dont un an, au sein de la même société. Quant au salarié CDD, lors des cinq dernières années, il doit justifier d’au moins 2 ans d’expériences professionnelles, en tant que salarié. Dans ces 2 ans, il doit avoir, au cours de la dernière année, au moins 4 mois d’expérience en CDD.

A voir aussi : Les différents dispositifs de financement pour booster votre formation professionnelle

Pour garantir le financement d’une formation, il faut que le PTP soit nécessairement sollicité par le salarié. Par ailleurs, la formation choisie doit forcément correspondre à trois critères spécifiques. En premier lieu, elle doit être certifiante. Elle doit également être éligible au CPF (Compte Personnel de Formation). Et pour finir, cette formation a l’obligation de permettre au salarié de changer de profession, voire de métier.

Diverses formations éligibles au PTP

A lire également : Comment faire une reconversion professionnelle ?

Trois types de formations sont acceptés par le PTP. Ces dernières doivent répondre aux critères pré-cités.

Les formations certifiantes

Elles sont marquées par la délivrance d’un diplôme d’état, d’une certification de qualification professionnelle ou d’un titre. Par ailleurs, ces diplômes doivent être enregistrés au RNCP (Régistre National des Certifications Professionnelles). Au titre des diplômes d’état, il y a le master, le DUT, la licence professionnelle, le BAC, etc.

Les formations acceptées par le CPF

Le Projet de Transition Professionnel ne finance que les formations enregistrées au RNCP et celles du répertoire spécifique.

En outre, les formations du répertoire spécifique ne viennent qu’en complément aux certifications professionnelles. Ce sont en réalité des habilitations qui sont semblables à des compétences professionnelles. Rendez-vous sur le site MonCompteFormation, pour avoir une idée sur ces formations.

Les formations favorisant le changement de métier

Les formations qui ne favorisent pas à proprement dit une reconversion ne sont pas financées par le PTP. Au vu de cela, les programmes en langues, software kills, développement personnel, etc., ne sont nullement une option.

En outre, la préparation du permis de conduire ou les formations favorisant une création ou une reprise d’entreprises sont envisageables.

Comment faire un meilleur choix de formation ?

Un conseiller CEP est le mieux placé pour vous aider à choisir la formation adéquate pour votre projet de transition. La seconde option qui s’offre à vous est un organisme de formation.

Par ailleurs, afin de vous aider à choisir la formation qui répond le mieux à vos besoins, celui-ci procèdera à une évaluation de vos compétences. Ceci est possible grâce à un positionnement préalable.

Imaginez que vous désirez avoir un CAP en cuisine. Toutefois, vous détenez déjà une certaine expérience professionnelle dans le domaine. L’organisme de formation vous programmera 800 h de cours par exemple, au lieu de 1000 h.

ARTICLES LIÉS