Les différents modes de financement d’un bilan de compétences

Vous ressentez le besoin de faire le point sur votre vie professionnelle pour avancer ? Vous envisagez de vous reconvertir et prendre une nouvelle voie afin d’être plus épanoui ? Vous souhaitez mettre en avant vos atouts et vos compétences ? Le bilan de compétences constitue la solution sûre pour mener à bien votre projet. Cependant, il faut savoir que cette opération a un coût qui peut atteindre les 2 000 € en moyenne. Quels sont alors les différents modes de financement envisageables pour le réaliser sans se ruiner ? Faisons un tour sur le sujet !

Exploration des aides financières disponibles pour un bilan de compétences

Le bilan de compétences est accessible à tous. Vous avez la possibilité de financer partiellement ou intégralement cette démarche grâce à de nombreuses aides financières. Cela vous permet de réaliser des économies non négligeables. Voici quelques solutions :

A lire en complément : Découvrez votre classe en avance : Stratégies et astuces infaillibles

  • Le financement par le compte personnel de formation ou CPF est disponible depuis le 1er janvier 2017. Pensez donc à jeter un œil sur vos crédits.
  • L’entreprise se charge du règlement du coût du bilan de compétences dans le cadre d’un plan de développement des compétences.
  • L’aide individuelle à la formation proposée par Pôle emploi peut venir compléter vos fonds de financement. Elle couvre la totalité de votre reste à charge.
  • Le FAF s’adresse aux travailleurs indépendants. Il suffit de connaître le coût d’un bilan de compétences et de vous renseigner en fonction de votre secteur d’activité.
  • L’Agefiph ou Association de Gestion du Fonds pour l’Insertion Professionnelle des Personnes Handicapées est une aide destinée aux salariés ou demandeurs d’emploi en situation de handicap. Elle leur permet de bénéficier d’une aide jusqu’à 2000 €.
  • Le financement par la collectivité ou l’administration est une option envisageable pour les fonctionnaires et les agents de la fonction publique.

Vous pouvez donc avoir droit à différentes aides en fonction de votre situation et de la nature de votre activité.

bilan de compétences

A lire également : Quelles formations pour les personnes en situation de handicap ?

Financer un bilan de compétences sans aide : est-ce possible ?

En tant que salarié ou demandeur d’emploi, vous êtes entièrement libre de financer votre bilan de compétences par vos propres moyens. Bien qu’il s’agisse d’une situation rare, cela reste tout à fait possible. Dans ce cas, vous n’êtes pas contraint d’en faire part à votre employeur et vous pouvez utiliser votre CPF ou votre propre épargne pour régler les frais. Notez cependant que si vous utilisez vos ressources personnelles, vous aurez un reste à charge de 100 € à verser. Différentes plateformes proposent une facilité de paiement, étalé sur plusieurs mois sans frais pour alléger cette dépense.

Restez méfiant face aux offres de bilan de compétences gratuites. Notez que cette opération est toujours payante afin d’obtenir une certification par l’État et bénéficier de tests poussés et complets.

Vous l’aurez compris, le bilan de compétences est une démarche efficace pour évoluer dans votre carrière professionnelle. Qu’il soit demandé par votre employeur ou que vous souhaitiez le réaliser pour faire le point dans votre vie professionnelle, vous pouvez compter sur différentes aides financières. Pensez donc à bien vous renseigner en amont. Même s’il est possible d’autofinancer la formation, cela risque de peser lourd sur votre budget.

ARTICLES LIÉS