Comment se protéger du bruit dans un espace ouvert ?

Le bruit est une forme de nuisance souvent rencontrée dans les espaces ouverts. Il constitue généralement une barrière au travail. Outre cela, il agit négativement sur la santé des utilisateurs de ces espaces. En effet, le bruit peut engendrer le stress et des troubles psychologiques chez certains individus. Dans un espace fermé, vous pouvez facilement contrôler le bruit venant de l’extérieur. Nous vous donnons quelques astuces pour vous protéger du bruit lorsque vous êtes dans un espace ouvert.

Fixer des panneaux acoustiques sur les murs

Un espace ouvert encore appelé « open space » est un lieu dans lequel les postes des travailleurs ne sont pas délimités par des barrières. Bien qu’il s’agisse d’un mode d’organisation qui facilite les échanges entre tous les membres collaborateurs, les espaces ouverts peuvent être bruyants lorsqu’ils ne sont pas bien contrôlés. Pour vous protéger du bruit, vous pouvez accrocher des panneaux acoustiques sur les murs ou encore au plafond.

A lire en complément : À quoi sert l'abonnement Gymlib et comment y souscrire ?

En effet, les panneaux acoustiques sont des objets qui ont la capacité de réduire les bruits sonores en les absorbant. Pour les choisir, vous devez tenir compte de l’épaisseur, de la qualité, des dimensions ou encore de la capacité à réduire les bruits. Il existe diverses formes de panneaux acoustiques. Certains modèles se présentent sous la forme d’un objet décoratif que vous pouvez placer sur les murs.

Réserver des espaces pour des besoins spécifiques

Les conversations ou les entretiens peuvent perturber des collaborateurs concentrés sur un travail. Dans un espace ouvert, il est préférable de créer de différents espaces répondant à des besoins spécifiques. Ainsi, vous pouvez créer une pièce fermée pour des échanges ou des réunions de longues durées entre les collaborateurs.

A lire aussi : Les avantages des formations en ligne pour une flexibilité et des économies

Pour se protéger du bruit, prévoyez aussi des salles de détente dans lesquelles les travailleurs pourront échanger bruyamment s’ils le souhaitent. Par ailleurs, les appareils électroniques tels qu’une photocopieuse, une imprimante font étonnamment aussi assez de bruit. Pour réduire cela, il est également possible de tous les stocker dans une pièce.

Portez un casque audio

Pour réduire du bruit uniquement à votre niveau, vous pouvez mettre des casques audios sans nécessairement mettre de la musique. En effet, il est prouvé que mettre des écouteurs vous amène à vous déconnecter du monde extérieur et à rester concentrer sur un travail. Vous pourrez ainsi être plus productif avec un casque audio qui réduirait le bruit autour de vous. De plus, en mettant un casque, vos collègues comprennent que vous êtes concentré sur votre travail et ils feront moins de bruit à côté.

Communiquer avec vos collaborateurs

Il ne sert à rien d’appliquer tous ces moyens de protection cités plus haut si personne ne les respecte. Ainsi, il est préférable que vous communiquiez avec vos collaborateurs sur les effets néfastes du bruit. Parlez également des différentes mesures mises en place dans l’open space et de l’importance de les respecter. Si un collègue à côté de vous fait beaucoup de bruit, n’hésitez pas à le lui dire. Vous pouvez aussi vous servir d’indicateurs pour notifier à votre entourage que vous avez besoin d’un peu plus de concentration.

Organiser des horaires de travail décalés

Une autre solution pour éviter les désagréments du bruit en open space est d’organiser des horaires de travail décalés. Effectivement, si tout le monde travaille en même temps dans un espace ouvert, il y aura forcément plus de bruit. Une alternative simple et efficace pour réduire ce bruit est donc de proposer à vos collaborateurs des horaires flexibles. Cela permettra aussi aux employés qui ont besoin d’un environnement calme pour travailler de venir tôt le matin ou tard le soir quand l’open space est vide.

Cette option n’est pas toujours envisageable selon la nature du travail effectué et la nécessité d’une présence constante au sein de l’entreprise. Dans ce cas-là, vous pouvez envisager de créer des zones silencieuses où les employés peuvent se retirer quelques instants afin d’éviter toute distraction extérieure.

Une possibilité souvent sous-estimée est celle du télétravail. En offrant à vos collaborateurs la possibilité de travailler depuis chez eux certains jours de la semaine, cela peut non seulement améliorer leur qualité de vie personnelle mais aussi diminuer considérablement les nuisances sonores liées à un bureau partagé avec plusieurs personnes.

Il existe différentes manières d’aménager votre espace professionnel pour limiter les effets néfastes du bruit. Que ce soit par une meilleure organisation spatiale ou temporelle ou encore grâce à une communication claire avec vos collègues sur ces problèmes sonores incontournables en open space.

Utiliser des cloisons amovibles pour créer des zones de travail individuelles

Une autre méthode efficace pour limiter le bruit en open space est d’utiliser des cloisons amovibles. Ces dernières permettent de créer des zones de travail individuelles, qui peuvent se révéler très utiles pour les tâches requérant une certaine concentration. Les cloisons amovibles sont un moyen simple et rentable de diviser votre espace ouvert en zones distinctives, sans avoir à investir dans la construction de murs permanents.

Il existe plusieurs types de cloisons que vous pouvez utiliser selon vos besoins spécifiques. Par exemple, vous pouvez opter pour des cloisons acoustiques qui offrent une isolation sonore supplémentaire aux employés travaillant dans ces espaces individuels. Vous pouvez aussi choisir des modèles transparents afin d’apporter plus de lumière naturelle tout en créant une séparation visuelle.

Pensez à bien apprécier leur nouvel espace clos après s’être habitué à la fluidité et l’échange rapide que procure l’open space.

Si elles sont bien utilisées cependant, les cloisons amovibles peuvent s’avérer être une réponse idéale au problème du bruit excessif en open space ; elles ont l’avantage supplémentaire d’offrir davantage d’intimité et une personnalisation accrue du lieu de travail pour chaque employé.

ARTICLES LIÉS